Larme

Une goutte d’eau salée roulant sur la joue, une bille informelle qui s’écrase dès qu’on la palpe, une bulle d’émotion échappée de l’âme, de sorte que l’accent s’est effondré sur le r.

C’est tout cela et si peu versé à chaque fois : une fiole se fait attendre pour recueillir la mienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *