Joues

Bonjour, au revoir : la famille puis les copines et les enfants y posent des baisers. Enfants, elles ont reçu des claques et des caresses. Plus de claques que de caresses. J’y livre chaque jour une bataille contre des poils prêts à tout pour envahir le bas de mon visage.

Certes, j’ai pu laisser le champ de mes joues libres pour quelques expériences pileuses mais celles-ci n’ont jamais connu de longévité.

L’acné et la varicelle m’ont offert des aventures dermiques particulièrement prononcées. Le mot douceur y est interdit de séjour mais tu finiras par en observer l’esprit. Et c’est l’essentiel puisque tu aimes dépasser les apparences. Tu découvriras une peau pour tes mains, tes lèvres et ton ventre. Une peau tendue sur le cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *