Proposition (non retenue) pour Téciverdi 2010

L’Armada des arbres

Orientations artistiques, idées :

Une flottille arborée pour la reconquête des terres.

La chair des arbres mobilisée pour renverser le cours des effets de serre.

La rivière donne vie à une armée de tableaux-arbres, le vent souffle dans le feuillage des arbres érigés en mâtures.

Les haies se sont échappées, les artistes ont cessé de peindre pour porter secours aux jardiniers du développement durable.

La chair des modèles a fui les ateliers : l’espoir s’organise sur la rivière, les arbres poussent leurs racines loin dans l’eau avant que celle-ci ne parte en océan.

L’armada attend que les hommes assagissent leur croissance, modèrent leurs consommations d’énergie.

La chair des arbres est inépuisable mais pas éternelle.

Les ressources humaines commencent dans le sol des racines et dans l’eau des sèves : puiser, ce n’est pas épuiser. La diversité biologique ne relève pas d’un fantasme pour collectionneur naturocrate mais simplement d’une garantie pour un viatique.

Notre vie doit rester un voyage, pas une croissance économique dévoreuse de biens terrestres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *