En voeux-tu envoie-les

Après une année de ménage dans mon atelier, j’ai retrouvé ce vieux dessin à l’acrylique… il ne lui restait plus qu’à souffler sur nos poussières pour y voir plus loin.

Certes, le cadre limite les ambitions, le mot éclate, des étoiles parsèment l’image mais c’est la diagonale qui compte: gardons espoir que les crises que nous traversons soient le signe d’une croissance non pas économique mais humaine, rien que humaine.

Je n’ai jamais ressenti autant d’incertitudes (françaises) alors que notre monde se globalise. On ne peut pas être pessimiste après quelques milliards d’années. Voici 15 ans que nous avons changé le millésime de notre calendrier: un chiffre difficile mais prometteur.

Pourquoi ne laisseriez-vous pas un commentaire sur votre adolescence?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *