Re-sédimenter la Terre

Je poursuis et nourris ma question « que faire de nos déchets? »

Premier point : la Terre n’est qu’une vaste entreprise de recyclage. Son travail est très lent mais il remonte à plusieurs milliards d’années. La Terre se lit en 2 temps. Premièrement, des déchets sédimentaires. Deuxièmement, une couverture végétale par-dessus tout ça.

Second point : l’humanité n’est qu’une vaste entreprise de consommation. Son travail est très récent mais sa progression vertigineuse.Elle tente un remake en cachant sa merde sous le tapis

Conclusion : s’il n’y a pas d’avenir à rester assis sur une planète qu’on fait pourrir, je veux opérer une synthèse de toutes mes productions liées au développement durable et à l’écologie.

Il faut re-sédimenter la terre, faire de nos déchets une matière première, faire de notre savoir-vivre, une couverture philosophique.

La mise en bocal que j’opère ci-dessous est un premier pas. Le verre étant recyclable et transparent, il peut jouer le rôle d’une urne funéraire et bien d’autres choses encore.

Préparation des contenus:

Tri

Mise en pot.

Alignement des bocaux sédimentaires.

Installation au sol?

Formation d’un autel?

Jeu?

Petit message: à quoi jouons-nous ? Jouer avec les ressources planétaires suppose qu’on ait une règle du jeu crédible. On peut aussi s’interroger sur la confrontation des matériaux: le plastique contre le verre…

Mes sources? Par exemple cette ligne blanche constituées de fleurs fanées. Je pourrais photographier toutes les lignes qu’on observe dans les rues pour en faire une ligne de démarcation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *