La chasse est ouverte

Masaccio

Giuseppe

Michel-Ange

Ottavio

ribot/michelangelo

ribot/masaccio

Chassés du paradis: Masaccio, Michel-Ange et d’autres se sont emparés d’Adam et Eve pour représenter la déroute du couple le plus médiatique de notre culture. Loin de toute mythologie, j’ai envie de croire que le paradis nous accompagne chaque jour… mais nous laisse tomber le lendemain.
J’entame un travail sur le thème de l’exclusion en commençant par peindre les silhouettes du couple mythique sur des cartes routières pour évoquer les migrations « barbares » d’aujourd’hui.

Il y a deux ans, je ne pensais pas aux migrations mais au chômage parce que rien n’est plus agaçant d’entendre dire que c’est une chance d’avoir un travail.

Je viens d’achever la rédaction de mon autobiographie (Le ciel d’Alençon est immense), celle-ci met en cause  les débuts de mon parcours dans l’Éducation Nationale. Je vais maintenant faire alterner mes écritures, la littéraire reprendra le procédé du carnet de bord/journal intime que j’ai utilisé pour Le ciel d’Alençon est immense. La plastique reposera sur plusieurs techniques: collages d’affiches et de cartes routières, peintures et peut-être aussi photographies parce que j’aimerais bien montrer des couples d’étrangers, vêtus de costumes traditionnels et en fuite.

Il y aurait un beau travail à faire sur le paradoxe de la fuite en costume traditionnel!

Le monde occidental et chrétien se moque totalement des messages de la Bible et du Nouveau Testament. Adam et Eve traités comme les premiers migrants de l’histoire? Le Déluge comme seconde preuve que Dieu s’est planté? Parce que l’interdiction de toucher à l’arbre de la Connaissance ? Premier échec!

Il n’y a pas de toute puissance divine, seulement des milliards d’années de rodage. Et nous sommes entrés dans une phase cousine du Déluge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *