Mes nuits blanches

cercle de filtres à café

J’ai conservé le marc de café pour le jardin mais les papiers filtres m’ont dit matière, couleur, forme, odeur, histoire… j’ai répondu stop, montrez-moi . Le cercle s’est dessiné tout seul au bout d’une nuit caféinée, avec cette idée de ruminer, ruminer et encore ruminer. Quant aux formes étoilées, pareil: mes mains ont retourné les filtres pour en boire les dernières moutures et les papiers se sont posés comme des logos nucléaires sur les plastiques noirs qui attendaient je ne sais quoi dans l’atelier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *