Que faire de nos déchets?

Mon propos se développe en direction d’une posture écologique: faut-il continuer à enfouir nos déchets? Mes sabliers proposent de jouer la transparence sur un problème qui commence à nous perdre la planète. Je pourrais faire un lien-jumelage avec des insectes comme le bousier…

Voici peu, je parlais héritage et sabler: on récupère parfois beaucoup de petites choses avec le temps. En ce qui concerne la mise en scène de cette production, je ne veux pas privilégier l’axe du voyeurisme, je ne veux pas de référence aux bocaux de formol, pas de viscères dans l’alcool. Le public se tortillera pour regarder une masse, parce que nous jetons en masse.

Restons positifs: les archéologues se basent sur les déchets pour tirer des enseignements. Faisons de même, la réflexion ne fait que commencer

Feuilles et branches de photinia après la taille

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *