Accueil > D’œil en deuil, il faut lessiver

D’œil en deuil, il faut lessiver

Lessiver le passé c’est lui donner une chance d’esquisser l’avenir.

Je peins figuratif dans les années 80, à Rennes;  je lessive mes peintures, arrivé à Niort en 2005 et aujourd’hui, je teinte les dernières toiles qui se cachent dans l’atelier.

 

A gauche lessivage 2008 ; à droite teinture 2017 … toiles sur châssis 100 X 100 X 4 cm

C’est là que j’envisage de doubler le temps en lessivant celui qui est passé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *