Accueil > sabliers: la distribution du temps

sabliers: la distribution du temps

Le temps passe, que faisons-nous de nos questions?

L’idée des Sabliers remonte à Concarneau, où il fallait produire, pour le dimanche 27 juin 1999, une installation à proximité de la Criée, d’où le nom Criard donné à la manifestation. Le sablier ne pouvait pas mieux symboliser la brièveté du temps accordé aux artistes pour rencontrer le public. Les matériaux d’alors étaient liés au contexte: du sel, du sable, de la cendre, ainsi que la couleur chair que je travaillais à l’époque comme dernier signe de présence humaine.

En 2018, avec la question Que faire de nos déchets? je suis revenu sur l’objet sablier. Le temps passe, que faisons-nous? Ce temps a repris le concept du sabliers pour deux raisons. La première: nous n’agissons pas assez vite pour lutter contre le dérèglement climatique. La seconde: les bocaux de verre assurent une vraie transparence sur les déchets.

J’ai commencé avec des piles, ensuite des déchets d’atelier, puis j’ai prélevé des feuilles, des fleurs tombées à terre, roses trémières ou althéas…, des coquillages et plein de choses capables de dire que la nature se débrouille mieux avec ses déchets.

Pour réfléchir un peu plus, diffuser mon questionnement et renforcer mes liens, j’’ai décidé d’offrir du temps à mes amis.

Puis la distribution de temps c’est glissée dans Le Grand Débarras, un spectacle de la Cie Opus, Niort, 15 et 16 octobre 2021

Retour du temps: image envoyée par messagerie privée

1 commentaire pour “sabliers: la distribution du temps”

  1. Voilà une belle idée à installer pendant le grand débarras, histoire de créer de brèves amitiés de passage….
    Bravo
    A bientôt
    Pascou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *